26/09/2008

Floraline et Christine disparues à Bertrix

 

Floraline, 11 ans, et Christine, 17 ans, restent introuvables

FAITS DIVERS jeudi 25 septembre 08

 

Deux mineures, Christine Honoré (17 ans) et Floraline Delvigne (11 ans), sont portées disparues depuis mercredi 21h00, après avoir quitté à pied l'institution "La Clairière", située à Bertrix.

Elles se sont probablement dirigées vers la gare de Bertrix et la place de l'Eglise, mais ne se sont plus manifestées depuis, a-t-on appris jeudi de source policière. L'état de santé de ces jeunes filles nécessite des soins médicaux quotidiens et urgents.
 
Christine mesure environ 1m70. Elle a les cheveux blonds/roux et pourrait porter des lunettes. Au moment de sa disparition, elle était vêtue d'un jeans, d'un pull blanc à col roulé et de chaussures noires.      

Floraline est de corpulence normale, mesure environ 1m60 et a les cheveux de couleur châtain clair avec des mèches blondes. Elle était vêtue d'un manteau brun, d'un jeans et portait un grand sac noir avec des étoiles blanches.      

Il est possible qu'elles se soient rendues dans la région d'Arlon ou dans celle de Charleroi, précise la police dans un communiqué.      

Toute personne pouvant fournir des précisions sur ces disparitions sont invitées à contacter les enquêteurs au numéro de téléphone gratuit 0800/91.119 ou Child Focus via le numéro 110.      

Les témoignages peuvent aussi parvenir via avisderecherche@police.be.  

 

10:51 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

23/09/2008

Faites passer la photo d'ANTOINE

 

 

Antoine

ESPERANZASSOCIATION
Diffusion internationale des enfants disparus
esperanzassociation@hotmail.fr & com

BLOG OFFICIEL RELAIS FAMILLE
HTTP://DISPARITION-ANTOINE.SKYROCK.COM

 

13:05 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/06/2008

ANNONCE CHILD FOCUS 21 juin 08

 

BannEnfantsKidn2


Bonjour à tous,
Encore une mauvaise nouvelle:
Enlèvement d'un nourrisson de 7 mois à Charleroi.
L'enfant âgé de moins de 10 mois était hospitalisé quand il s'est
littéralement volatilisé, il était 13H00.
La cellule disparition de la police fédérale est en charge de l'enquête .
Des recherches et des battues alentours et dans le parc jouxtant l'hopital
ont été organisées dès hier. Toutes les pistes sont pour l'instant envisagées
précisent le parquet et la cellule disparition.
Y compris celle de l'enlèvement par un inconnu ou encore un rapt parental.
A ce stade de l'enquête toutes les pistes ont la même valeur.
 
Une affiche au format .doc (Word) est en pièce jointe pour ceux qui
souhaitent l'imprimer et l'afficher dans divers endroits visibles.
 
Merci à tous de votre aide.

BB 7 mois Charleroi


 

Child Focus lance une campagne d'affichage


Child Focus, la fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités, a lancé ce samedi une campagne d'affichage nationale dans le cadre de sa disparition. Dix mille affiches seront apposées dans les grandes villes belges et les transports en commun SNCB, STIB, TEC et De Lijn, a précisé ce samedi le porte-parole de Child Focus, Dirk Depover. Les affiches seront également diffusées dans les stations-service Total.

La fondation pour enfants disparus a été rapidement avertie de la disparition de l'enfant et a immédiatement envoyé sur place une équipe avec un "case manager" pour assister la famille, a précisé M. Depover. Le petit Garode, de forte corpulence, mesure 60 centimètres. Il a les yeux et les cheveux bruns et portait, au moment de sa disparition, un body brun avec des manches oranges. Il était transporté dans une poussette de l'hôpital et donc une poussette facilement reconnaissable. Toute information et témoignage, même anonyme, concernant cette disparition peuvent être communiqués au numéro gratuit 110, précise Child Focus, qui a également diffusé l'avis de disparition et la photo de Garode sur son site internet.

 
 

BannEnfantsKidn2

   
FERMER LES YEUX - NE RIEN FAIRE - CE DIRE QUE CA NE SERT A RIEN.. 
C'EST ÊTRE COMPLICE DES RAVISSEURS!!!

-----------------------------------------------------------------------------------------------------

LE PETIT BB EST RETROUVE

FAITS DIVERS dim 22 juin

Le petit Garode, ce bébé de 7 mois disparu depuis vendredi du Centre Hospitalier Notre-Dame et Reine Fabiola à Charleroi, a été retrouvé ce dimanche. Child Focus, la fondation pour enfants disparus et sexuellement exploités, a confirmé l'information.
 
C'est grâce à une vidéo filmée par une caméra de surveillance, à l'hôpital, que la police a pu retrouver la ravisseuse présumée. Elle a pu être identifiée puis localisée. Peu après minuit, la femme a été interpellée à son domicile, dans la région de Charleroi. Le bébé était à ses côtés. 

Garode est en bonne santé et n'aurait pas subi de sévices pendant son enlèvement. Il était en train de dormir paisiblement quand la police est intervenue. Comme il fait l'objet d'une mesure de placement, il ne sera pas restitué à ses parents.

Garode_RATAZZI2

 

22:02 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/06/2007

Disparition au Portugal de Maddie 3 ans le 3 mai 07

 

Disparition traîtée par CHILD FOCUS poule_03

 


Si vous avez des informations vous pouvez :

Nous contacter au numéro d’urgence 110 gratuit en Belgique.

Depuis l'étranger formez le +32 2 475 44 99 (pas gratuit).

Ils sont accessibles 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

http://www.childfocus.be

--------------------------------------------------------------------------------

 
Et sur le site de SOLEIL BLANC en France
tout est mis en oeuvre pour aider à retrouver madeleine
aussi voyez çi dessous le texte de Claudine BERGER
 

Les Etats parties s'engagent à respecter les droits qui sont énoncés dans la présente convention et à les garantir à tout enfant (...) sans distinction aucune, indépendamment de toute considération de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d'opinion politique ou autre de l'enfant ou de ses parents ou représentant légaux, de leur origine nationale, ethnique ou sociale, de leur situation de fortune, de leur incapacité, de leur naissance ou de toute autre situation...

Convention internationale pour les Droits de l'enfant ; article 2

« On est de son enfance comme on est d'un pays »
Antoine de Saint-Exupéry

 
Madeleine

Le Soleil Blanc témoigne son soutien pour la petite Maddie Maccann disparue au Portugal le 3 mai 2007.

Permanence téléphonique:
Numéro d'appel Européen: 00 44-1883 731336.
En angleterre: Crimestoppers hotline:
0800 555111.
Portuguese Police on 00351 282 405 400

Message à faire passer:
Phil Maccann, l'oncle de Maddie demande à toute personne désireuse d'aider à retrouver Maddie, de lire ce message et de le faire passer à tout son carnet d'adresse.
Maddie a un signe particulier , son oeil droit comporte une tâche. Cela peut aider à l'identifier et faciliter les recherches.

 

Site créé pour recueillir les photos de vacanciers présents à Praia da Luz (Portugal) dans la période de l'enlèvement de Maddie: www.madeleine.ceopupload.com

Madeleine Beth McCann appelée Maddie a été enlevée le 3 mai 2007 à Praia Da Luz au Portugal.

Si vous avez le moindre renseignement, veuillez contacter les autorités portugaises à:

Departamento de Investigação Criminal de Portimão da Polícia Judiciária

Rua Pé da Cruz, 2, 8500-640 Portimão

Telefone: 282 405 400 & Fax: 282 412 763 & e-mail: dic.portimão@pj.pt

Interpol:http://www.interpol.int/public/data/children/missing/notices/data/2007/03/2007_23403.asp

autre site: www.findmadeleine.com

Si vous possédez un site web, veuillez relayer l’information.
Merci de tout coeur.
Claudine Berger

 

00:20 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

12/05/2007

RETROUVONS LA PETITE MADELEINE

Les médias en parlent depuis une semaine,
ce n’est malheureusement pas un Hoax,
merci de faire suivre. Tchânou

----------------------------------------------------------------------------------
Maddie McCann’s

 Maddie a disparu le 3 mai 07
 Agée à peine de 3 ans , disparue de sa chambre (Praia da Luz - Algarve  - Portugal )
 S'il vous plaît, transmettez ces photos au plus grand nombre de personnes de par l'Europe.
AIDEZ-NOUS !!! Faites comme si c'était votre soeur, votre fille. S'IL VOUS PLAIT!

Cela nous donnera un espoir en plus si quelqu'un le reconnaît. MERCI

image0011

 

A preocupação é grande e o empenho na sua procura tem que ser ENORME.

image0022


Fica aqui mais uma imagem da pequena MADDIE

image0033


 Si quelqu'un reconnaît le signalement de cette petite fille
(elle va certainement être reconnue) qu'il (elle) contacte un de
ces n° de téléphone de la police judiciaire portugaise :
PJ Faro : +351 289 884 500,
PJ Portimão
:  +351 282 405 400,
PJ
   Lisbonne : + 351 218 641 000, 112

image0044

Sans aucun doute on va retrouver MADDIE ,
si tous nous nous mettons à sa recherche .


Aidez-nous nous vous en prions! ne restez pas indifférent!

AJUDEM POR FAVOR! Não fiquem indiferentes…

13:14 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

16/03/2007

ON RECHERCHE LAURA disparue à Arlon le 20 février 07

On vient de me faire parvenir une annonce à faire passer
je la poste de suite mais je n'ai aucun autre renseignement...

image001

 

02:03 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

23/01/2007

Disparition de MURIEL le 9 janvier 07

Comme cette disparition est à Chénée, juste à côté de chez moi 
je trouve normal de la placer sur mon blog, elle est à faire passer,
l'annonce m'a été communiquée par Jack un blogeur bien connu
merci à tous de faire d'urgence "un copié collé sur vos blogs"

 

Disparue ce mardi 9 janvier 2007, 10h30


Murielle 15 ans, dite "Mumu", 1.64 mètre, corpulence normale

disparue aux abords de l'athénée de Chênée (Liège), elle a un petit copain à Micheroux.


Portait ce jour là, un jeans délavé et rapiécé à la mode, une veste marron.
Elle porte un appareil dentaire, a des yeux bruns, des cheveux bruns.


Contact Béatrice, par téléphone au  +32 497 69 82 26     1000 Merci

 

image

 

13:29 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Disparition Roxane VOLPE 13 ans (Jabbeke)

DISPARITION GEREE PAR CHILD FOCUS

 

 
 
Si vous avez des informations vous pouvez :

Nous contacter au numéro d’urgence 110 gratuit en Belgique.

Depuis l'étranger formez le +32 2 475 44 99 (pas gratuit).

Ils sont accessibles 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

Nous envoyer un courriel

 

 

Roxanne VOLPE
Disparu(e) le 21-12-2006
Lieu : Jabbeke
- 13 ans
- 1m63
- Corpulence normale
- Yeux bleux
- Cheveux courts en picot teints en noir

13:16 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Disparition Denis SECIC 6 ans (Bruxelles)

DISPARITION GEREE PAR CHILD FOCUS

 

Denis SECIC
Disparu(e) le 21-11-2006
Lieu : Bruxelles
- 6 ans

- Corpulence mince
- Teint basané
- Yeux bruns
- Cheveux châtains
courts en brosse

 
 
Si vous avez des informations vous pouvez :

Nous contacter au numéro d’urgence 110 gratuit en Belgique.

Depuis l'étranger formez le +32 2 475 44 99 (pas gratuit).

Ils sont accessibles 7 jours sur 7 et 24h sur 24.

Nous envoyer un courriel

13:13 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/07/2006

DES NOUVELLES DU PETIT DAVID sur la Libre Belgique

Judiciaire - VERVIERS

David, enlevé, blessé mais sauvé
Marie Liégeois

Mis en ligne le 17/07/2006
- - - - - - - - - - - 

Son ravisseur présumé a été placé sous mandat d'arrêt pour enlèvement, attentat à la pudeur et tentative d'homicide.
Les jours de l'enfant, victime d'une fracture du crâne, ne sont pas en danger.
Il n'a pas été violé.

EPA
C'est peu avant 2 heures du matin, dans la nuit de samedi à dimanche, que le juge d'instruction Absolone a inculpé B.D, 21 ans dans un mois, d'avoir enlevé David, 9 ans, qui n'était pas rentré à son domicile de Verviers, vendredi soir. L'auteur présumé des faits est suspecté d'avoir commis un attentat à la pudeur avec violence sous menace et d'avoir volontairement tenté de commettre un homicide. Il a été placé sous mandat d'arrêt.

«C'est une connaissance de la famille, un chauffagiste», a précisé Robert André, procureur du Roi de Verviers. «Hormis pour une petite action de vol alors qu'il était mineur, il est inconnu de nos services et n'a jamais été suspecté de faits de pédophilie».

D'après les médecins légistes, David, opéré pour une double fracture du crâne, toujours hospitalisé à Verviers et dont l'état «est favorable», n'a pas subi de viol.

Chronologie du week-end

Vendredi soir. Le garçonnet, qui vit à Spa avec son père, est en vacances chez sa mère, une habitante du quartier Saint-Remacle, à Verviers. Vers 20h15, un ami de la famille, B.D., propose d'emmener David faire un tour en voiture - selon un proche, il possède une Renault Mégane dans laquelle il a installé

«une belle sono». Il promet à la mère de l'enfant de ramener celui-ci dans la soirée.

Il roule jusqu'au plateau des Fagnes, près d'Eupen. Est-ce là que le ravisseur, «qui ne comptait pas mettre ses fantasmes à exécution» a-t-il précisé, tente de violer l'enfant? «Il faisait chaud et David avait enlevé son T-shirt lors de la balade», dira-t-il aux enquêteurs. B.D. tente d'avoir des relations sexuelles avec l'enfant, qui refuse, s'oppose violemment et menace de tout raconter à sa mère.

Autre zone d'ombre: est-ce alors que l'auteur des faits tabasse David, jusqu'à provoquer une double fracture et un trou dans le crâne? «Il est tombé sur une pierre», se défend-il.

Reste que B.D. abandonne alors l'enfant, «qu'il pense mort» note le procureur, bâillonné avec du tape (gros scotch argenté) dans le petit chemin dit de Surister, où Marc Defechereux et son épouse le découvrent samedi vers 15h20 (lire ci-contre).

Entre-temps, la mère de David s'inquiète. Elle donne l'alerte le vendredi, à 22h. Dès 1h du matin, samedi, des chiens pisteurs et quarante enquêteurs arpentent les environs et les bords de Vesdre. La cellule disparition de la police fédérale descend sur les lieux. Les riverains organisent même une battue. En vain.

Vers 3 h, la police arrive au domicile de B.D., où il vit avec sa mère, situé à quelques minutes en voiture du quartier St-Remacle, et arrête le suspect.

Samedi soir, après la découverte et l'hospitalisation de David à Peltzer, B.D. est réentendu. Ce dernier entame alors ses aveux vers 22h.

Une perquisition est menée à son domicile. Les enquêteurs y découvrent le même ruban adhésif, une matraque ainsi que, dans son ordinateur, des textes à caractère pédophile, où l'auteur exprime ses fantasmes vis-à-vis de David, nommément désigné.

Aveux et preuves poussent le juge d'instruction à l'inculper et le mettre sous mandat d'arrêt vers 2h. Il comparaîtra ce mardi devant la chambre du conseil.

© La Libre Belgique 2006

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

http://www.lalibre.be

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Savoir plus

«Exténué et sous le choc»

Dimanche, Marc Defechereux et son épouse, Annette, étaient encore ébranlés par leur découverte. La veille, avec son épouse, alors qu'il se rendait dans ses prairies où il élève des bovins, Marc Defechereux, chevillard, quitte la grand-route de Surister afin d'emprunter le petit chemin qui mène à ses terres. «Après 50 mètres, j'ai aperçu, parmi les herbes, des jambes d'enfant», se souvient l'agriculteur. «On a pensé qu'un gamin était tombé de vélo. En approchant, on a découvert l'horreur: l'enfant avait les yeux fermés, était bâillonné. Son crâne, couvert de sang séché, attirait les mouches et les guêpes. Il était tuméfié, on voyait qu'il avait reçu des coups». Annette en frémit encore: «on avait vu les affiches et le signalement à la télévision; immédiatement, on a compris que c'était lui, même si, avec les coups, David était méconnaissable».

 


À 15h25, le couple appelle la police et cherche à réconforter l'enfant. «Il ne disait rien, sous le choc». «On l'a entouré, on l'a installé sur le siège de la jeep en attendant le Smur», précise Marc Defechereux. Selon son épouse, l'enfant a sans doute été abandonné plus haut sur le chemin mais il aurait tenté de rejoindre la grand-route, pour être vu. «Il était griffé aux mains, aux jambes, on voyait qu'il avait voulu se défaire de son bâillon». Ses habits, néanmoins, n'étaient pas déchirés, selon le couple. L'enfant, exténué, déshydraté, a été immédiatement emporté à l'hôpital Peltzer de Verviers pour être opéré.

 

21:22 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

15/07/2006

DISPARITION A VERVIERS David Henriet

 
 
Designed by
Morris & Chapman
Disparitions gérées par Child Focus   
David HENRIET
Disparu(e) le 14-07-2006
Lieu : Verviers
- 9 ans
- 1m30
Corpulence mince - Cheveux bruns foncés - Yeux bruns-vert - Dentition avant proéminente - T-shirt bleu clair - Short bleu marine - Baskets gris-rouge
Page précédente
  

16:21 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

10/07/2006

 Nous sommes avec tous ceux qui souffrent

Avec tous ces posts qui touchent la Belgique en plein visage

tant de famille dans la douleur de perdre un enfant comprendront...

nous avons vraiment mal, c'est vrai que mon blog est dédié aux voyages,

mais aussi à tous ceux qui souffrent d'une manière ou d'une autre,

que ce soit moralement, physiquement ou d'une toute autre manière...

nous sommes là pour vous aider et vous aimer au travers de nos messages!

Ces mots je me devais de les écrire car ils viennent du fond de mon coeur

 

10:34 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (5) |  Facebook |

29/06/2006

Hommage à Nathalie et Stacy

 

 

Un livre d'or pour les petites est installé sur ce site
si vous voulez déposer un mot cliquez sur le lien Merci
 

14:11 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

28/06/2006

La Belgique en deuil - Stacy et Nathalie retrouvées mortes

 

Le corps d'une fillette a été découvert dans un endroit proche du lieu où Stacy et Nathalie ont été enlevées. Le cadavre de Stacy Lemmens, 7 ans, a été découvert mercredi matin dans le quartier Vivegnis, à quelque 200 mètres du café "Aux Armuriers" où elle avait disparu avec Nathalie Mahy dans la nuit du 9 au 10 juin, a-t-on appris de source proche du dossier. La mère de Stacy Lemmens, Christiane Granziero, a été informée de cette découverte. La mort remonterait à la date de la disparition de la fillette. (NLE)

© BELGA
LIEGE 28/06 (BELGA)

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

POUR PLUS D'INFOS : http://www.lalibre.be

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Un corps d'enfant aurait été retrouvé
BELGA

Mis en ligne le 28/06/2006
- - - - - - - - - - - 

Le corps de Stacy Lemmens, 7 ans, a été découvert mercredi matin lors de fouilles menées dans le quartier Vivegnis, à quelque 200 mètres du café "Aux Armuriers" où elle avait disparu avec Nathalie Mahy dans la nuit du 9 au 10 juin, a-t-on appris de source proche du dossier.

La mère de Stacy Lemmens, Christiane Granziero, a été informée de cette découverte. D'après l'état du corps, qui n'a pas encore pu être autopsié, la mort ne serait pas récente et remonterait à la date de la disparition de la fillette.

De source proche de l'enquête, on souligne que cette découverte est le fruit des fouilles systématiques menées dans le quartier. Elle ne serait donc pas la conséquence des derniers interrogatoires d'Abdallah Aït Oud, qui est inculpé de l'enlèvement des deux fillettes et a toujours nié.

D'autres fouilles, en vue notamment de vérifier si le corps de Nathalie Mahy (10 ans) n'est pas dans les environs, vont être menées sur place.

Le parquet n'a voulu donner aucune confirmation.

Le corps de Stacy a été découvert sous une taque, le long de la voie ferrée, en contrebas de l'impasse Macors. La juge d'instruction Goossens, en charge de la double disparition et le parquet sont descendus sur les lieux. Un important dispositif, composé de policiers et de membres de la protection civile, a été installé sur place.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Belgique: les deux fillettes retrouvées "assassinées"
Mis en ligne le 28/06/2006 à 18:02
- - - - - - - - - - - 

LIEGE (AFP)

Stacy et Nathalie, les deux fillettes disparues dans la nuit du 9 au 10 juin a Liège (est de la Belgique), ont été retrouvées "assassinées" mercredi, a annoncé le procureur général de Liège Cédric Visart de Bocarmé au cours d'une conférence de presse.
"A aucun moment l'espoir d'un heureux dénouement n'a été abandonné. Malheureusement, ces espoirs sont aujourd'hui ruinés par la découverte des enfants décédées, dois-je dire assassinées", a déclaré le procureur, qui a ajouté que la "priorité" serait désormais "la recherche du ou des auteurs".
"On ne peut pas penser que ce soit un accident", a ajouté le procureur du roi Anne Bourguignont, même si la justice devra attendre les résultats des autopsies en cours pour avoir confirmation que les deux enfants ont bien été assassinées.
"Ce matin vers 11h, Stacy a été retrouvée morte et cet après-midi, c'est Nathalie qui a été découverte à l'état de cadavre également, à l'occasion de nouvelles fouilles qui avaient été décidées sur les coteaux de la citadelle de Liège", a précisé M. Visart de Bocarmé.
Les corps ont été découverts à quelques mètres l'un de l'autre dans une canalisation, sous des plaques d'égouts.
Ils se trouvaient à cet endroit "depuis plusieurs jours", a ajouté le procureur général, estimant que les corps avaient pu être amenés là, dans ce "collecteur d'eau", par les "gros orages" des derniers jours.
Il a d'autre part souligné que "pour le moment, aucune personne en dehors du suspect déjà connu n'est inquiétée".
La justice belge a procédé à une seule inculpation, celle d'Abdellah Ait Oud, un homme déjà condamné pour des viols sur mineures et qui était présent au café "Les Armuriers" à proximité duquel les petites filles avaient joué avant leur disparition.
Les deux fillettes, issues d'une famille recomposée, jouaient ensemble à l'occasion de la braderie annuelle du quartier. Elles ont disparu alors que la fête touchait à sa fin, vers 2 heures du matin.
Des fouilles avaient déjà été effectuées au début de l'enquête dans le coin où les corps ont été retrouvés, sans résultat, ont rappelé les médias belges.
La découverte des corps des deux fillettes ravive, dix ans après en Belgique, le traumatisme de l'affaire du pédophile Marc
qui avait fait vaciller pendant de long mois le pays et ses institutions.

12:36 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

17/06/2006

Aucune trace de Nathalie et Stacy Journal La dernière heure

 

13:57 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

16/06/2006

Des fouilles en bord de Meuse

RECHERCHES

Des fouilles en bord de Meuse Mis en ligne le 14/06/2006
- - - - - - - - - - - 

Bien que le parquet eût officiellement annoncé la veille l'arrêt des fouilles en l'attente d'indications neuves, on a constaté mardi qu'elles avaient repris en bord de Meuse, singulièrement à hauteur de l'île Monsin, qui fend les eaux mosanes d'un côté vers le fleuve, de l'autre vers le canal Albert.

L'endroit, isolé, est connu en Cité ardente pour accueillir, nuitamment, les ébats souvent payants de «couples» homosexuels et a souvent été visité par la police, dans le passé. C'est donc sans doute dans l'optique où leur ravisseur aurait emmené Stacy et Nathalie à cet endroit que ce devoir d'enquête a été ordonné.

Mais pas seulement: l'hypothèse d'une noyade, forcée ou non, n'étant pas non plus exclue, les enquêteurs se sont également intéressés aux eaux de la Meuse, jusqu'au barrage en aval. En vain semble-t-il, du moins à l'heure d'écrire ces lignes. (R.P.)

© La Libre Belgique 2006

10:11 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/06/2006

Le principal Suspect s'est rendu à la police

Voir aussi
Vidéo  Toujours aucune trace de Nathalie et Stacy

Lire aussi
Des fouilles en bord de Meuse
La loi de défense sociale en question

STACY ET NATHALIE

Le principal suspect s'est rendu
Roland Planchar

Mis en ligne le 14/06/2006
- - - - - - - - - - - 

Abdallah Ait Oud s'est présenté à la police. Il a déjà violé des mineures, dont sa nièce de 6 ans.
Un avis de recherche massif avait été lancé.
De nouvelles perquisitions ont eu lieu à Liège, mais également à La Hestre.

AP

Du neuf mardi dans l'affaire de l'enlèvement (supposé) de Stacy et Nathalie, âgées de 7 et 10 ans. Si les fillettes n'avaient toujours pas été retrouvées en début de nuit, celui qui était apparu le même jour comme le «suspect n°1», après que la justice eut révélé son identité, s'est présenté spontanément à la police.

Il s'agit de l'ami de la serveuse du café «Les Armuriers», où les fillettes ont disparu dans la nuit de vendredi à samedi dernier, dans le quartier liégeois de Saint-Léonard, et où il était présent lors des faits.

On ne connaissait jusqu'à hier pas le pedigree réel d'Abdallah Ait Oud, né à La Hestre et aujourd'hui âgé de 39 ans. Réputé très aimable dans la rue Saint-Léonard où il habite, il avait pourtant été arrêté le 2 avril 1994 pour une litanie de viols perpétrés durant 8 ans contre sa nièce ("Je hais mon oncle parce qu'il me viole", notait-elle dans son journal). Une nièce âgée au début des faits de 6 ans. Condamné à 5 ans à la suite de ces faits (avec sursis pour une année), Abdallah Ait Oud avait vu la liberté conditionnelle dont il avait bénéficié être supprimée en 1997, à la suite de vols.

Mais le 10 mars 2001, il violait dans un chemin de terre de Grâce-Hollogne une jeune fille de 14 ans, enlevée à Flémalle un peu plus tôt et qu'il avait frappée à coups de pierre pour qu'elle se débatte moins, puis abandonnée à son sort.

Libéré le 14 décembre 2005

Le violeur avait été appréhendé le 24 avril suivant et sa liberté conditionnelle avait à nouveau été supprimée. Mais à ces données officielles, La Libre doit encore ajouter que si Abdallah Ait Oud était à nouveau en liberté, c'était après avoir été interné dans l'établissement de défense sociale de Paifve. Il avait été libéré le 14 décembre 2005.

La commission de défense sociale l'avait donc en tout cas considéré comme guéri, ce qui, si l'intéressé était réellement l'auteur du double rapt (ce que la présomption d'innocence commande de ne pas affirmer, d'autant que son audition n'avait pas encore commencé au moment d'écrire ces lignes), apparaîtrait comme une erreur.

Perquisition à La Hestre

Toujours est-il qu'Abdallah Ait Oud, qu'on recherchait donc très activement, dit s'être reconnu en voyant à la télévision la photo de lui diffusée quelques heures plus tôt par le parquet. Et s'est donc rendu chez les policiers, qui l'ont aussitôt conduit au palais de justice en vue de son audition, alors que des perquisitions étaient menées à La Hestre, région natale de l'intéressé. On en saura donc sans doute davantage ce mercredi matin, même s'il n'était pas question d'aveux mardi soir et même si on ignorait forcément quelle attitude il allait adopter devant les enquêteurs et la juge d'instruction dans le courant de la nuit.

Deux adresses

Toujours est-il aussi qu'une perquisition s'était également déroulée mardi plus tôt dans la journée chez l'intéressé. Pourquoi mardi? Il se dit qu'une première perquisition avait été menée dès le week-end, ce qui semble parfaitement logique en sachant que la justice connaissait bien sûr tous les éléments évoqués ci-dessus. Mais voilà: la première manoeuvre a été menée à l'adresse officielle d'Abdallah Ait Oud, adresse en possession des autorités mais légèrement différente de celle que l'intéressé avait donnée à Paifve, lors de sa dernière remise en liberté. Il paraîtrait donc logique que les enquêteurs aient visité les deux immeubles, sis dans la même rue Saint-Léonard.

Tout autre chose: Catherine, la mère de Nathalie, s'est vu retirer la garde de tous ses enfants par le service d'aide à la jeunesse, pour avoir entraîné même son dernier-né (1 an) dans un café - sans compter les autres, comme on sait.

© La Libre Belgique 2006

12:34 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Journal LA MEUSE du 14 juin 06

Nathalie et Stacy: une piste privilégiée Journal La Meuse du 14 juin 06

 

Il s'agit d'un délinquant sexuel disparu depuis 3 jours.  Toujours aucune trace de Nathalie, 10 ans, et Stacy, 7 ans, disparues dans la nuit de vendredi à samedi. Toutes les pistes restent ouvertes même si les enquêteurs sont à la recherche d'un témoin privilégié qui a disparu en même temps que les deux fillettes...

L'homme est en fait le petit ami de la serveuse, Christelle, qui travaille au café les Armuriers, rue St-Léonard. C'est à proximité de ce café que les petites ont été vues pour la dernière fois, entre 1h et 2 heures, dans la nuit de vendredi à samedi.

À fond de peine. Le témoin que les enquêteurs recherchent est un homme qui se rendait régulièrement dans ce café. « Il habitait dans le quartier depuis 5 mois, à une centaine de mètres d'ici. Il est très gentil », explique Julio Blazquez, patron du café des Armuriers. « Il n'a jamais parlé de ses éventuels antécédents. Tout au plus, savait-on qu'il avait fait de la prison pour avoir frappé deux policiers. Il nous avait dit être allé à fond de peine et être tranquille à ce niveau-là », ajoute-t-il.

Pourtant, il semble que le témoin recherché ait une quinzaine de faits à son actif, principalement des vols, ainsi qu'un dossier de moeurs sur une jeune fille à peine majeure. « Moi, j'ai confiance en lui », précise le patron. « Samedi, j'étais avec mes enfants qui voulaient un glaçon. Je n'avais pas le temps de les accompagner et je lui ai demandé d'y aller ». C'est dire si la confiance est bien là...

Pourtant, certains faits sont troublants. « Vers 20h, on était à l'extérieur du café. Il était avec nous. il est parti et n'est revenu que vers une 1 heure avec d'autres personnes dans une voiture noire. Peu de temps après, quand je suis sorti pour aller mettre mes enfants au lit, je leur ai demandé de baisser un peu le volume de la sono de la voiture. J'ai remarqué que le coffre de la voiture était ouvert », explique Julio Blazquez.

Dispute amoureuse . Autre témoignage, celui d'un homme qui était dans le café au moment de la disparition de Nathalie et de Stacy. « Je sais que Christelle s'est disputée avec son compagnon dans la soirée à propos d'une histoire de jalousie. Il semble même qu'elle se soit rendue chez lui où elle logeait de temps en temps pour récupérer des vêtements et qu'il les a balancés par une fenêtre. Après, elle est revenue à la braderie. Quant à lui, plus personne ne l'a revu ». Il n'est d'ailleurs jamais réapparu depuis la disparition des gamines. Enfin, diverses personnes ont été entendues. Michel, un Grivegnéen qui travaillait sur la braderie le jour du drame. Il a déjà été interné à Paifve et a habité le quartier. Il a déjà fait de la prison pour une agression sur un autre homme. Et on note aussi la présence suspecte d'un mobile-home muni de plaques étrangères.

LAURENCE BRIQUET

11:56 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Nathalie et Stacy journal La Meuse du 13 juin

Nathalie et Stacy: la crainte du pire Journal La Meuse du 13 juin 06

 

Les parents des deux jeunes Liégeoises disparues dans la nuit de vendredi à samedi ont vécu un week-end d'enfer. Dans la nuit de vendredi à samedi, deux fillettes âgées de 7 et 10 ans ont échappé à la vigilance de leurs parents sur une braderie, à Liège. Depuis, ceux-ci n'ont plus aucune nouvelle de leurs enfants. Dimanche, on apprenait qu'un homme connu pour des faits de moeurs était présent au moment de la disparition...

Avec cette nouvelle affaire de disparition d'enfant, la peur resurgit dans l'esprit de tous les Liégeois. Julie et Mélissa, disparues en plein après-midi le 24 juin 1995 à l'âge de 8 ans, sont encore présentes dans toutes les mémoires.

L'affaire qui secoue depuis samedi toute la région est toutefois différente, même si elle présente quelques similitudes. C'est dans une rue fort animée du centre de Liège que deux fillettes, Nathalie Mahy et Stacy Lemmens se sont volatilisées samedi, vers 2 heures du matin.

Vendredi soir, les petites se rendent à une braderie, rue Saint-Léonard. L'ambiance bat son plein. Des châteaux gonflables et des podiums musicaux ont été installés pour l'occasion pour les enfants.

Thierry, 36 ans, le père de Stacy discute à la terrasse du café « Les Armuriers » avec sa compagne, Catherine, 41 ans, la mère de Nathalie. Les frères et soeurs de Nathalie, Florence (7), Quentin (6), et Sylvain (1 an) sont présents, ainsi que Sullivan (8), le frère de Stacy.

Vers 2 heures, le couple décide de rentrer et appelle les enfants. Mais Stacy et Nathalie manquent à l'appel. Thierry et Catherine entament rapidement les recherches dans les rues avoisinantes. Sans succès. Thierry alerte même ses amis motards et camionneurs pour tenter de retrouver les enfants. À 3 heures du matin, Catherine donne l'alerte aux autorités. Les policiers liégeois ont ratissé la braderie à la recherche des fillettes avec des chiens. Ils ont interrogé le père et la mère biologiques de Nathalie et Stacy, les amis des fillettes et de la famille et les instituteurs des petites.

Tout le week-end, les enquêteurs ont fouillé plusieurs sites, comme des entrepôts inoccupés, des squats et des immeubles à l'abandon. Ils ont inspecté les voies de chemins de fer, les berges de la Meuse, les parcs et les espaces publics de Liège. Sans résultat.

Plus le temps passe et plus cette double disparition devient inquiétante. La juge d'instruction Pascale Goossens a été saisie du dossier par le Parquet de Liège pour enlèvement de mineurs de moins de 12 ans. Les recherches devraient s'étendre dans les prochains jours si l'on ne retrouve aucune trace des deux petites.

 LAURENCE PIRET

 

11:54 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/06/2006

3 fillettes disparaissent dans la région de LG le 10 et 11 juin 06

Deux fillettes disparaissent à Liège samedi 10 juin 06

Nathalie Mahy 11 ans
 
Stacy Lemmens 7 ans

Appel aux témoignages

A la demande du Procureur du Roi de Liège, la police fédérale diffuse l'avis suivant :
"Samedi entre 1 et 3 heures du matin, deux mineures d'âges qui se trouvaient
à la braderie quai Saint-Léonard à Liège ont disparu.
Il s'agit de Nathalie Mahy, âgée de 11 ans. Elle est de corpulence mince
taille 1.40 m; cheveux châtains mi longs. Elle était vêtue d'un T-shirt rose portant
des inscriptions argentées; un jeans bleu et des bottes brunes avec une partie orange.
La seconde, Stacy Lemmens, âgée de 7 ans. Taille, 1.40 m, cheveux mi-longs foncés.
Elle portait une jupe rose ou rouge; un T-shirt blanc et des baskets roses.
Toute personne pouvant fournir des renseignement sur cette double disparition
est priée de prendre contact avec le numéro gratuit 0800/91.119 ou
avec Child Focus au numéro 110 ou avec le service de police le plus proche".
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------
 
 
Designed by
Morris & Chapman
Disparitions gérées par Child Focus   
Kelly HAYON
Disparu(e) le 11-06-2006
Lieu : Francorchamps
- 14 ans
- 1m70
Corpulence normale - Yeux bleus - Longs cheveux châtain clair - Paralysie du bras et de la main droite - Démarche particulière
Page précédente
  

16:16 Écrit par Tch dans A CHILD FOCUS | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |